Comment bien dormir en avion ?

Dormir en avion n’est pas donné à tous. Aussi longtemps où nous sommes exclusivement concernés par du moyen-courrier, la contrainte de pouvoir dormir en avion n’est pas au menu. Cependant, s’il est question de plus de 6 à 12 heures de vol non-stop, il est important de retenir certains points qui vous aideront à atterrir tout en fraicheur, mais aussi de limiter les effets du jet-lag. Si vous souhaitez favoriser un vrai sommeil récupérateur en vol, nous vous conseillons donc de bien faire attention à :

  1. Votre choix de siège.

Il n’est pas question d’opter exclusivement pour un siège à côté du hublot, au centre ou donnant sur les couloirs. La qualité de votre sommeil peut-être grandement influencé par votre positionnement à gauche ou à droite de l’appareil (tout comme votre préférence pour le côté du lit pour dormir). Bien évidemment, un siège côté hublot est préférable à un entre deux sièges, mais d’autres facteurs entrent en jeu : les zones de passages avec les chariots de services sont très bruyants et même sans cela, le va-et-vient du personnel de bord aussi peut facilement réveiller ceux qui ont le sommeil léger. Autre chose à éviter, s’installer à proximité des toilettes. Motif? Pas pour des raisons olfactives, mais également à cause du bruit et le passage qu’elles occasionnent.

  1. Vos vêtements pour voyager.

Un jean trop serré, un pull trop épais et lourd, un pantalon avec coutures épaisses sont autant de causes possibles de désagrément et d’inconfort en vol. Pour éviter de vous retourner dans votre siège constamment, soyez le plus confortable possible en vous encombrant au minimum. N’oubliez pas qu’il est possible de se changer en vol si nécessaire. Ne vous surchargez donc pas en pull, car l’habitacle de tout avion est déjà tempéré pour permettre idéalement aux voyageurs de dormir.

 

  • Vos accessoires pour vous rajouter du confort.

Nous parlons ici de coussins pour la tête, de cal pour le dos ou de sacs qui pourraient être utilisés pour surélever vos pieds. Qu’est-ce que cela change ? Eh bien, surélever ses pieds évite la sensation des jambes trop lourdes en vol, car cela favorise la circulation sanguine. Pour les coussins, ne faites pas la même erreur que beaucoup de passagers en attachant les coussins en ‘U’ sous le menton. L’attache doit se trouver au niveau de votre nuque immobilisant ainsi mieux votre tête. Caler son dos convenablement est aussi un point essentiel. Une colonne arrondie sera source de gêne très certainement à mesure que votre vol se poursuit.

 

  1. Créer les conditions environnantes idéales pour dormir.

Pour ce faire, rien de plus simple que d’emporter avec vous un masque de nuit et des boules quiès. Au minimum vous serez …

La maison écolo : Solution à la carte

Green_home

Votre maison affiche un bilan énergétique élevé au fil des années ? Il faut peut-être penser à demander un bilan thermique afin de repérer les points à améliorer au niveau de votre maison de toute urgence afin d’inverser la tendance rapidement. En fonction, des résultats du bilan, il vous faudra alors entreprendre des travaux de rénovations pour d’agir concrètement sur chaque lacune qui sera mise en avant.

Afin d’éviter de telles surprises, voici quelques conseils qui pourraient d’entrée de jeu vous permettre d’esquiver des notes trop salées après coup si vous êtes en projet de construction actuellement.

  • Soignez l’isolation de votre bâtiment : c’est la cause principale de vos dépenses en terme de ressources énergétiques à fournir à votre maison. Vous ne le réalisez sans doute pas, mais l’absence d’usage de matériaux de construction dits isolants d’entrée peut représenter plus de 60% de gaspillage en chauffage en hiver. Le schéma inverse se reproduit aussi en été et la perte de fraicheur de vos pièces passe par un mauvais contrôle de vos ponts thermiques. Du coup, vous risquez de devoir miser davantage sur un système de climatisation alors qu’il suffisait en amont de bien penser à créer des courants d’air dans toutes les parties de votre construction.

 

  • Optimisez l’éclairage de votre bâtiment : comment faire ? Et bien tout simplement en optant pour un bon nombre d’ouverture, porte-fenêtre, baies vitrées, lucarnes, etc. en fonction du nombre de mètres carrés habitable. Une maison parfaitement baignée de lumière naturelle n’aura pas besoin de se reposer sur des solutions d’éclairage même en plein jour. Ces ouvertures aussi devront prévoir des astuces importantes pour limiter une trop grande exposition au soleil. Cela peut passer par des filtres UV, des stores extérieurs ou des volets. Nous vous recommandons tout de même d’avoir affaire à un thermicien pour ce point-là et il sera plus qualifié pour vous parler des améliorations à envisager.

 

  • Pensez aux énergies renouvelables dans votre bâtiment : c’est la nouvelle révolution ! Tout le monde s’intéresse au passage au vert. Si certains commencent timidement par le changement de quelques ampoules pour passer au LED, d’autres par contre avancent concrètement en intégrant aux maisons, des solutions de chauffage d’eau ou d’habitant passant par des panneaux solaires. Les éoliennes sont aussi prisées par moment dans les cas de maisons à faible superficie, mais l’investissement par excellence reste la transition vers l’autonomie électrique par le biais d’installation de panneaux photovoltaïques sur votre toit ou dans votre jardin.

À noter que ces conseils sont aussi applicables aux maisons déjà construites et où il y aurait des travaux d’aménagements voire de rénovations à entreprendre pour réduire la facture énergétique.

Vous voilà donc armés de pistes non …

Le fruit… à l’heure !

Fresh_cut_fruits_and_vegetables

Dans le cadre d’une bonne alimentation, il est vivement recommandé de manger 5 fruits et légumes. Nous connaissons tous la chanson ! Par contre, saviez-vous que manger un fruit peut aussi avoir des effets néfastes sur votre santé sous certaines conditions ?

 

Ce qui est en cause dans ce cas-là c’est l’heure à laquelle le fruit est ingéré.

Si vous pensiez qu’un fruit pris en dessert était une bonne chose, détrompez-vous. Le fruit est mieux consommé quand il est pris comme encas ou entre deux repas. Il en est de même pour le petit déjeuner ! Ne vous ruez donc pas sur les fruits après avoir pris votre café, biscottes et autres aliments consistants. Le fruit devrait donc être pris approximativement 30 minutes avant.

 

Comment est-ce que des fruits, considérés comme des aliments sains peuvent autant avoir des temps de consommation aussi complexes à planifier ? La réponse se situe plutôt au niveau de la constitution de chaque fruit. Ils sont tous constitués d’eau en grande partie, de fibres, de vitamines, mais aussi de fructose (pouvant aller jusqu’à 11%). Or, le processus de digestion du fructose, au taux variable selon le fruit, ne colle pas avec un temps et type de digestion auquel se voit préparé notre estomac après un repas.

 

Un déjeuner ou un diner prenant entre 2 heures et 4 heures à être digéré, y rajouter un aliment qui lui vient avec son temps de digestion propre à lui ne fait pas bon ménage ! À titre d’exemple, nous sommes dans des fourchettes de l’ordre de 15 minutes de digestion pour du melon par exemple à 45 minutes en moyennes pour une ban.

prunettesane.

 

Le fruit ingéré en même temps qu’un autre repas fait que les deux processus se rejoignent et le fruit, bien que digéré, se voit contraint de rester dans l’estomac plus longtemps que prévu. C’est à ce moment que la fermentation commence occasionnant des sensations de ballonnement ou des aigreurs d’estomac. Il faut aussi considérer que cette digestion atypique provoquera aussi du glucose et qui lui-même se transformera en alcool.

 

Que faire maintenant de toutes ces recettes de poulet aux pruneaux, de canard à l’orange ? Ici, la cuisson apportée à ces fruits joue en votre avantage et facilitera la digestion qui suivra, mais d’ordre général, personne n’est à l’abri des symptômes évoqués juste avant.

 

Dans ce cas, quand manger une bonne assiette de fruit en repas ? Cela devrait-il relever de la légende urbaine avec le temps ? Ici, soyez rassurés ! Il y aura toujours moyen de profiter d’une bonne salade de fruits si nous sommes en été ! Même si un tel repas peut sembler …

Comment retrouver la forme en deux semaines seulement ?

Pilates exercise

 

Retrouver rapidement sa forme en deux semaines seulement, c’est génial. Mais comment y arriver ? Je vous propose quelques astuces alimentaires et physiques, qui me permettent de retrouver ma forme en 14 jours seulement. Ces derniers sont très efficaces, à condition que vous respectiez minutieusement les conseils que je m’en vais vous donner. Sachez premièrement qu’il faudra combiner les deux méthodes de remise en forme : c’est très important.

Contrôlez votre alimentation

  • Commencez par arrêter la consommation de certains aliments à base de lait (lait, yaourts, boissons crémeuses…).
  • Ne prenez aucun fruit au cours de vos repas, mais plutôt avant la soirée si jamais vous avez faim.
  • Mangez plus de légumes et une portion de viande, une fois par jour.
  • Votre petit déjeuner fétiche : (deux verres de jus de fruits naturel + deux tranche de pains complet + un œuf à la coque ou un jambon+ quelques fruits secs).
  • Si vous avez mangé un peu plus la veille, le lendemain, ne vous nourrissez que de fruits et légumes pendant toute la journée.

L’alimentation a un rôle à jouer dans notre organisme. Il est donc important de savoir choisir ce que l’on mange. Pour une bonne remise en forme, vous devez éviter tous ce qui acidifie l’organisme le matin. Mais privilégiez plutôt les aliments composés d’acides gras essentiels, car ces derniers favorisent aussi le développement musculaire.

En journée prenez un seul repas accompagné de viande. Mettez en un peu le soir. La viande joue un rôle primordial dans le développement musculaire. Ne manquez pas d’accompagner votre régime alimentaire d’exercices physiques, que vous pratiquerez deux fois par jour (le matin et le soir).

Pratiquer chaque jour une activité physique

  • Effectuez chaque matin une marche rapide de 30 minutes ;
  • Enchainez avec des abdominaux pendant 5 minutes ;
  • Puis des exercices permettant de galber les fessiers, d’affiner vos cuisses en 10 minutes ;
  • Faites aussi trois séries de 20 pompes

Effectuez ces exercices le matin et le soir. La régularité au cours de ces deux semaines donnera un résultat qui vous surprendra. Notez-bien qu’à la troisième journée de votre régime, vous aurez des douleurs dans les muscles. Mais ne lâchez pas. Après une semaine, vous deviendrez un habitué.

 

Please follow and like us: