Zlata Filipovic était une enfant de Sarajevo. Agée de onze ans lorsque les premiers obus s'abattirent sur la capitale, elle tenait depuis quelques temps déjà un journal intime, qu'elle surnommait "Mimmy", et à qui elle confiait sa tristesse et sa peur vis à vis des terribles évènements qui frappaient la Bosnie-Herzégovine. Ce journal, aujourd'hui publié dans le monde entier, est un témoignage inestimable du siège de Sarajevo, à la fois historique, sincère et touchant.

Le journal commence en septembre 1991. La guerre est alors à son comble en Croatie, et Zlata s'inquiète pour sa famille et ses amis qui habitent des villes comme Dubrovnik. Elle souhaite surtout que la guerre ne passe pas les frontières. Mais les évènements s'enchaînent et à partir du printemps 1992 son quotidien se transforme : elle doit désormais vivre dans la cave, avec ses parents et ses voisins, le plus souvent sans électricité et sans eau courante.

A l'été 1993, une journaliste du Figaro découvre ce journal et, après avoir rencontré Zlata et ses parents, propose une publication chez un éditeur français. Le livre rencontre beaucoup de succès, ce qui permet à Zlata et à ses parents de quitter Sarajevo pour venir s'installer à Paris.

Aujourd'hui et depuis treize ans, Zlata Filipovic vit à Dublin, où elle a étudié l'anthropologie. Elle se consacre à témoigner de ce qu'elle a vécu, au nom de tous les enfants qui n'ont pas eu la chance de sortir vivants de la guerre de Bosnie. A ce titre, elle a publié Paroles d’enfants dans la guerre, un recueil d'extraits de journaux intimes inédits écrits par des enfants anonymes victimes de la guerre de par le monde.

Découverte

Ce livre me tient particulièrement à coeur. J'étais à Sarajevo à la même époque, et quand je lis son journal, je me dis que j'aurais pu raconter la même chose, si j'avais écrit (j'ai écrit des choses pendant le siège, mais je ne racontais pas mon quotidien). Car il y a vraiment beaucoup de points communs : la vie dans la cave, les fenêtres éclatées, les gens qui se réfugient chez leurs voisins, les morts que l'on apprend, la faim, le froid, l'école qui ferme, qui rouvre, qui referme et qui re-rouvre... Zlata avait même une copine qui s'appelait Bojana, elle aussi :) Et nous avons quitté Sarajevo à peu près à la même époque (moi un peu avant elle).

Je ne l'ai jamais rencontrée, et n'ai pas non plus assisté à l'une de ses conférences, car elle en a donné beaucoup. J'ai même lu son livre assez tardivement. J'étais alors au lycée, en première, et dans la bibliothèque du lycée je suis tombée sur son journal intime, par le plus grand des hasards. Bien sûr je connaissais ce livre, j'en avais souvent entendu parler, mais je n'avais pas franchi le cap. Aujourd'hui il fait pour moi partie des livres incontournables.

Le journal de Zlata

Le journal de Zlata

Citations

5 avril 1992
Dear Mimmy,
J'essaie de me concentrer sur mes devoirs (un livre à lire), mais je n'y arrive absolument pas. Il se passe quelque chose en ville. On entend tirer des collines. Des colonnes de gens arrivent de Dobrinja. Pour essayer d'arrêter quelques chose - quoi, ils ne le savent pas eux-mêmes. Disons simplement que l'on sent que quelque chose va se passer, se passe déjà, un terrible malheur. A la télé, on voit des gens devant l'Assemblée nationale. A la radio, on passe en permanence la chanson Sarajevo mon amour. Tout ça, c'est bien beau, mais j'ai tout le temps des crampes d'estomac et je n'arrive plus à me concentrer sur mon travail. Mimmy, j'ai peur de la GUERRE !

 

2 mai 1992
[...]Notre cave est laide, toute noire, et elle pue. Maman, qui a une peur bleue des souris, a deux angoisses à surmonter. Tous les trois, nous nous sommes mis dans le même coin que l'autre fois. Nous avons entendu des obus exploser, des tirs, ça grondait au-dessus de nous. On a même entendu des avions. A un moment, j'ai compris que cette horrible cave était notre seule chance d'avoir la vie sauve. J'ai même commencé à la trouver chaude et belle. Elle seule peut nous protéger de ces terribles combats. Nous avons entendu les vitres se briser dans notre rue. C'est effroyable. Je me suis enfoncé les doigts dans les oreilles pour moins entendre ces bruits effrayants. J'ai eu peur pour Cicko ; on l'avait laissé sous le portail. Je craignais qu'il attrape froid ; ou qu'il lui arrive quelque chose. Je mourais de faim et de soif, et notre déjeuner était là-haut, dans la cuisine, à moitié prêt.[...]

 

27 mai 1992
Dear Mimmy,
Un carnage ! Un massacre ! Une horreur ! Une abomination ! Le sang ! Les hurlements ! Les pleurs ! Le désespoir ! Voila la rue Vasa Miskin aujourd'hui. Deux obus y sont tombés, et un autre sur le marché. Au même instant, Maman se trouvait dans les parages. Elle a vite couru se réfugier chez grand-père et grand-mère. Papa et moi, on devenait fou en ne voyant pas rentrer Maman. [...] Nous étions sans arrêt le nez à la fenêtre dans l'espoir d'apercevoir Maman, mais rien. Elle ne revenait pas. [...] Une dernière fois, j'ai regardé par la fenêtre et... j'ai vu Maman qui traversait le pont en courant ! Une fois dans l'appartement, elle s'est mise à trembler et elle a éclaté en sanglots. A travers ses larmes, elle a dit avoir vu des gens déchiquetés. Tous les voisins sont alors arrivés, tellement ils s'étaient inquiétés pour elle. Merci, mon Dieu, maman est avec nous. Merci, mon Dieu. Une journée effroyable, impossible à oublier. L'horreur ! L'horreur !

Articles sur le même thème

Ces articles peuvent aussi vous intéresser :

Bosnie-Herzégovine

22 mai 2008

12 commentaires

Sarajevo

17 novembre 2007

12 commentaires

Siège de Sarajevo

27 septembre 2007

36 commentaires

Guerre de Bosnie

5 février 2008

48 commentaires

Commentaires

   

kiara_69

Le vendredi 18 janvier 2008 à 19:58.

C'est très touchant et tellement terrifiant de lire ces mots venant d'une enfant, c'est vrai que ça aurait pu être toi Dzana. Heureusement tu es là et tu racontes aussi ces choses là, à ta manière, qui n'en reste pas moins touchante et boulversante...
   

Dzana

Le vendredi 18 janvier 2008 à 23:24.

En effet son journal est très touchant. Je suppose que tu connais aussi le journal d'Anne Franck, encore plus terrifiant puisque sa jeune auteur est décédée comme on le sait...
C'est cela le plus incroyable dans toutes ces guerres : comment peut-on faire souffrir des enfant qui n'ont rien demandé à personne ?
   

tine

Le mercredi 7 mai 2008 à 17:38.

votre livre est tres bons mais il manque quellle que chose de dans i se passee toujourss la meme affaire
   

Samarah

Le jeudi 6 novembre 2008 à 19:37.

je trouve cela très touchant mais j'ai plus aimé lire Anne Franck
même si c'étais difficile à lire ... Mais je l'ai beaucoup aimé c'est bien de faire montrer au enfant gaté que il y a aussi des enfants qui ont besoins d'aide que ça peut arriver à n'importe qui ...
   

souhaina

Le samedi 22 novembre 2008 à 22:17.

alors vous pouvez maintenant sentir les souffrances des enfants de l'Iraque et de Palestine et du LIBAN meme ces enfants vivent chaques jours et assistent a ces massacres et ces horors alors qu'ils ont rein commis et eux a leur place ils meritent bien de vivre en paix comme tout les enfants du monde
   

Dzana

Le samedi 22 novembre 2008 à 22:57.

Bonjour,
Samarah > Oui, c'est un livre qu'il est bon de conseiller aux enfants.
Souhaina > En effet, il y a beaucoup d'enfants qui souffrent dans le monde, et j'espère qu'un jour nous serons tous en paix.
   

lilice14

Le mercredi 30 septembre 2009 à 19:55.

Bonjour,
j'ai 13 ans et je lu ce livre. Il m'a beaucoup touché et m'a montré les horreurs des autres pays.
   

mOrganE

Le mercredi 18 novembre 2009 à 17:13.

jai lue ce livre aussi , je trouve sa vraiment bien d'avoir publié ce journal car cela nous apprends ce qui se passent quand ily a la guerre dans d'autres pays.il est vraiment très touchant ! j'ai était impressionée par la maturitée de zlata.lisez ce livre il est super !
   

remy 69

Le jeudi 10 décembre 2009 à 19:34.

très très bien un peu triste.
   

zerouali

Le mardi 5 janvier 2010 à 18:55.

c'est très pronfond se quelle raconte merci a ma prof de francais de nou avoir fai découvrir sa!!
   

shizuka

Le lundi 18 janvier 2010 à 19:32.

jai lu le livre de zlata, ca ma bcp toucher car tout ce que dit cette enfant est purement vrai et le touchant c'est qu'elle a vu sa de ces propre yeux
   

samuel

Le dimanche 7 février 2010 à 10:36.

Des saletés de guerre, il y en a partout. Même encore !!! Cela me fait de la penne toute ses vies qui disparaise et qui n'on rien fait. Tous sa a cause d'homme révent de pouvoir!!! sa m'agasse. Je comprend pourquoi Anne Frank et Zlata on écris un journal: pour l'aissé partir la penne en elles!!!
   

samuel

Le dimanche 7 février 2010 à 10:38.

Maleuresement on ne peut rien arrêter quand une guerre est parti!!!
   

lolo34

Le jeudi 18 mars 2010 à 11:43.

zlata et quelque chose d'important dans ma viet et mon entourage !

jadmire zlata je lui donne toute mon amour ,mon amitié et tout et tout je voudrais vremant la rencontrer et lui serrer la main ! avec amour !!!!! je t'admire
   

style

Le vendredi 12 mars 2010 à 11:27.

C'est super triste et ca ma beaucoup touchéé !
   

Nokomis

Le lundi 17 mai 2010 à 11:39.

Un grand merci à Zlata Filipovic, j'ai découvert ce témoignagne il y a peu et les mots manquent pour décrire cette oeuvre, si triste et si émouvante. Hvala Zlata.
   

dydyne17

Le jeudi 1 juillet 2010 à 13:43.

j'ai lu ce livre il y a un bout de temps maintenant
et l'autre jour j'en ai parler a une copine elle ne connaissait pas
moi j'ai adoré (enfin facon de parler)
j'ai ressenti tout ce qu'elle a vecu par tout ses mots
merci a toi zlata pour ce livre
   

marie

Le dimanche 5 septembre 2010 à 10:05.

je suis enrein de l"étudier en seconde et je trouve sa trés interessant mais trés triste
   

GenieDelSol

Le samedi 31 juillet 2010 à 23:00.

Ce livre est très bien, il démontre bien comment la guerre peut être attroce, le tout vue des yeux d'une enfant...
Très bon livre
   

yaren

Le lundi 18 octobre 2010 à 17:40.

je voulaii tt simplement préciser que je suis entrain de l'étudier je suis en 3eme et il faut faire quelque chose on va dire ca un exposé et il y a des questions je vou la donne?(Indiquez tout d'abord pourquoi l'auteur a choisi d'écrire son autobiographie)
voila merci d'avancee les jeunes
j'èspère me retrouvez ac une trèèèè bonneeee nottttttttee grace a vous
   

Inès!

Le jeudi 4 novembre 2010 à 18:42.

Ce livre est déchirant, limite j'avais envie de pleurer en le lisant, il est cependant super, je le recommande. Je compte aussi lire Anne Franck qui a l'air tout aussi bien.
   

faty

Le lundi 8 novembre 2010 à 20:06.

ça m'a beaucoup touché si je serais a sa place vraiment ce serais un gros problème pour moi je la remérçie pour sa vérité et elle a trop supporté etre sans famille c'est grave
   

Caamou

Le dimanche 28 novembre 2010 à 21:38.

Je suis en train d'étudieer ce livre ( en 3eme ) et il est tout particulierement emouvant , du fait que ce soit une enfant qui l'ai ecrit ! J'ai eu les larmes aux yeux en le lisant . Merci Zlata Filipovic .
   

gouth

Le jeudi 24 février 2011 à 21:34.

J'ai aussi lu ce livre et il ma beaucoup touché. J'ai eu beaucoup de peine pour Zlata et son entourage. " Caamou " Moi aussi j'étudie ce livre parce'que je suis en 3ème et je dois faire une fiche de lecture sur ce livre. Es-ce que quelqu'un pourrait me donner des conseils ou me donner des éléments à absolument mettre dans ma fiche de lecture.
   

gouth

Le jeudi 24 février 2011 à 21:35.

S'il vous plait merci.
   

gwendolyne

Le dimanche 11 septembre 2011 à 18:19.

ce livre est formidable ! Zlata a écrit tous se quelle a vue, tous se quelle a ressentit lors de cette affreuse guerre ! Dire qu'il y a encore des guerres aujourd'hui dans le monde, et qu'elle peut venir a tout moment et tout ravager du jour au lendemain ! Je conte présenté se livre à ma classe de troisième et j'espère que tous les élèves aimerons comme je l'ai aimé ! Un grand merci à Zlata
   

kenza

Le mardi 27 septembre 2011 à 21:17.

bonjour Zlata bon bref tu es une , belle , charmante fillette , vraiment tout ce que tu as vécu , vu , entendu , n'était pas facile . Le jour ou j'ai lu le prénom Zlata sur mon livre à l'école , j'ai cherché dans l'internet je voulais savoir exactement ta vie , j'ai beaucoup pleurée je me demandais si c'est moi qui a que lu je pleure , alors toi Zlata tu sera comment .
Bon , je dois te dire au revoir ma chère Zlata .
   

xsto59x

Le mercredi 19 octobre 2011 à 14:19.

en éfet ce livre et trés touchant .
c'est une histoire dure a vivre .
   

cass

Le samedi 18 février 2012 à 16:34.

J'ai trouvé se livre très touchant, il m'est même arrivée d'avoir les larmes aux yeux. Je suis en 3 ème et j'ai un exposé a faire, et se livre m'a telement plus que j'ai plein de chose à raconter... Ce livre est vraiment géniale !! Je peut le recomender à tous le monde telement il est émouvant...
   

cass

Le samedi 18 février 2012 à 16:35.

désolé pour les fotes :$
   

Mlle-qui deteste les livres

Le samedi 25 février 2012 à 14:00.

J'ai lu ce livre, tres touchant mais je ne comprends pourquoi elle s'arrete d'ecrire. Elle aurait pu terminer d'ecrire jusqu'a la fin de la guerre.
Ce livre et facile a lire mais pour fair son resume c'est beaucoup moins simple.
   

lika 19

Le mercredi 28 mars 2012 à 07:32.

Déjà je dois remercier ma prof de francais qui m'a fait découvrir ce beau livre qui m'a fait pleurer mais aussi aider à mon devoir de français.
   

zaineb

Le mardi 8 janvier 2013 à 21:14.

merci pour cette histoire tu est une fille ecrivain

Les commentaires sont fermés pour cet article.